Les temps forts de Vogue

Chaque nouvelle Fashion Week est une occasion pour les créateurs de proposer de looks de plus en plus créatifs. Entre inspirations de génie et looks déjantés, découvrez cette sélection des temps forts de Vogue.

Inspiré du passé, mais très original

Pour cette Fashion Week, certains créateurs ont su s’inspirer d’anciens looks populaires pour réaliser des créations au goût original. En voici quelques-unes !

Aaron de Mey et sa superbe création !

Le show d’Hedi Slimane réalisé dans les années 60 pour Saint-Laurent a définitivement servi la cause de la nouvelle génération. Le make-up d’Aaron de Mey s’inscrit d’ailleurs parfaitement dans cet esprit. Le large aplat de fard noir posé délicatement sur les paupières mobiles et le délicieux maquillage au mascara appliqué aux deux franges de faux cils ont certainement sublimé ce make-up.

Cette création d’Aaron de Mey reprend le thème d’un œil de biche ou de l’œil Twiggy de Saint-Laurent. On l’assimilerait aussi parfaitement à une version rock très originale.

Des archives du Victoria & Albert Museum…

Vivienne Westwood a choisi pour sa nouvelle collection de créer des looks inspirés non seulement des archives du Victoria & Albert Museum, mais également du Pérou. Pour sa part, Val Garland a gratifié cette édition du Fashion Week de deux looks make-up assez différenciant.

Sur le premier look, les pommettes de certaines filles sont généreusement blushées d’une couleur rose toute victorienne. Par contre, le second look met en lumière des tops modèles arborant, toutes, des masques tribaux.

Le show Pat McGrath

La célèbre make-up artist, Pat McGrath, a réalisé des présentations les unes aussi inspirées que les autres. Elle a enregistré à cette Fashion Week l’un des moments les plus marquants dans la capitale française.

Sa présentation de chez Dior

Pat McGrath propose ici un smoky kaki et une autre turquoise. Pour chacun de ces modèles, l’on a tapissé avec soin les paupières des filles à l’aide de paillettes réflectrices de lumière. Un make-up chic qui constitue un clin d’œil au smoky miroir d’une autre grande artiste, Christian Dior.

Un jeu de volume très attractif

Toujours aussi créative, Pat McGrath a concocté une réponse parfaite aux looks graphiques de Riccardo Tisci. La différence se remarque surtout au niveau des volumes. Les pommettes et le regard des filles sont sculptés gracieusement au fard brique. Aussi délicat que le résultat final soit, l’on réussit à produire sur le visage des tops modèles des reliefs fermes dissimulés sous des sourcils ultra-bleachés.

Le make-up acidulé du défilé Kabuki

Incontestablement, l’un des moments les plus forts de cette Fashion Week. Un peu comme à l’image de la collection, le make-up proposé à l’occasion du nouveau défilé de kabuki reprend le thème du paquet de bonbons. Des cils multicolores, des représentations en confettis sous l’œil, des aplats arc-en-ciel, etc. La définition d’un thème 100 % acidulé.

« Un make-up fort mais pas too much »

Ces paroles du créateur Peter Philips interviennent suite à la présentation de son look réalisé pour le show Dries Van Noten. Un make-up sobre, simple, mais efficace. La principale caractéristique de cette œuvre est le choix du maquillage des yeux ultra-graphiques targués astucieusement d’un trait de marqueur noir.

Cécile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page